Elections européennes: le nouveau « sketch » de Dieudonné ! ( Les listes antisionistes de Dieudonné, Soral et Gouasmi)

Aller en bas

Elections européennes: le nouveau « sketch » de Dieudonné ! ( Les listes antisionistes de Dieudonné, Soral et Gouasmi)

Message  Admin le Mer 9 Mar - 12:59


Non content de revêtir les frusques du nouvel épouvantail médiatique à la mode à grand renfort de dérapages antisémites et de copinages revendiqués avec une fraction de l’extrême droite, Dieudonné entend aujourd’hui parader dans l’arène politique. Tenant la posture inusable du paria rejeté par le système, Dieudonné a annoncé vouloir présenter sa candidature "antisioniste" et "anticommunautariste" aux élections européennes en Ile-de-France à l’occasion d’une conférence de presse tenue le 21 mars depuis son théâtre de Main d’Or à Paris -qui au passage s’apparente désormais plus à un point de ralliement politique qu’a un lieu dédié à la création artistique.
Il souhaite fédérer l’ensemble des forces luttant contre le « sionisme », et a ainsi appelé tous les « infréquentables » (1) à le rejoindre. Espérant réaliser un casting de premier choix. Dieudonné a effectué des appels du pied dans toutes les directions sans cohérence politique apparente. Il a ainsi tenté de démarcher pèle mêle : Jamel Bouras, Ahmed Moualek (2), Ginette Skandrani (3), Kemi Seba, Thierry Meyssan, ou Jean Marie Bigard… En avant première, nous vous dévoilons les dessous du prochain sketch de Dieudonné.

Les dessous du casting
Alain Soral et sa troupe Egalité et Réconciliation ont immédiatement saisi la perche tendue par Dieudonné et accepté son invitation (4). Pour Soral, cette opportunité quasi inespérée se présente comme un moyen de survie politique et médiatique depuis son « divorce » avec Marine Le Pen et son départ du FN par la petite porte.
En rejoignant les rangs du « comique antisioniste » la clique soralienne espère asseoir son ascendant idéologique sur la petite sphère des nouveaux soldats de l’antisionisme flirtant avec l’antisémitisme et orienter les thématiques de campagne sur le principe de la défense de « la droite des valeurs et la gauche du travail ». Soral déclare ainsi vouloir se battre contre le communautarisme et le sionisme. Cependant à ses yeux « ces deux axes de campagnes ne sauraient constituer, à eux seuls, un programme électoral pour un scrutin européen »(5). Il propose de facto de renforcer les thématiques abordées par la « défense d’un protectionnisme raisonné »(6), la dénonciation du « totalitarisme marchand mondialiste »(7), « la défense des travailleurs français »(Cool, « l’affirmation donc de l’indépendance de la France »(9), ou « la défense de la liberté d'expression la plus absolue »(10)...
Dieudonné acceptera t’il de se faire réécrire « son spectacle » quasi intégralement ou au contraire Soral devra t-il revoir ses ambitions idéologiques à la baisse ? A la lecture des propos tenus par le leader d’E&R le 24.04, la deuxième solution semble plus probable : « Les élections européennes ne servent pas à grand chose. Elles offrent une tribune pour pouvoir faire de la politique sérieusement. On pourrait s'amuser à produire un programme politique. Mais au fond est-ce bien sérieux de faire semblant de croire que nous proposons un modèle alternatif de gestion qui pourrait passer par les députés ?" (11)
A défaut de produire l’intégralité du discours de campagne, E&R trouve un bon moyen de maintenir son chef de file sous le feu des projecteurs…Dieudonné en contre partie pourra s’appuyer sur les réseaux d’E&R.

La seconde structure qui pourrait servir de cheville ouvrière pour mener la campagne d’un point de vue organisationnel est le Parti Anti Sioniste (PAS). Ce mouvement créé en janvier 2009 a décidé par l’intermédiaire de son président Yahia Gouasmi de rallier l’appel de Dieudonné.
Président de l’association Zahra France et de la Fédération des Chiites de France, Yahia Gouasmi se distingue à l’été 2008 en recevant en grandes pompes Kemi Seba et des représentants du MDI dans les salons de la propriété de son mouvement située en banlieue de Dunkerque. Le leader du MDI profite de cette occasion pour vanter les mérites du président iranien et du Hezbollah. (12)
Fin septembre 2008, le centre Zahra impulsait au coté du MDI, de la plume et l’Olivier de Ginette Skandrani, et avec le soutien de la droite socialiste de Thomas Werlet « la journée mondiale de Jérusalem ». L’initiative interdite par la préfecture de Paris, les organisateurs du rassemblement se sont alors repliés dans le théâtre de la Main d’Or afin d’y tenir une conférence de presse unitaire ; Yahia Gouasmi après avoir déclaré que « Paris est occupé par les sionistes »(13) à évoqué « l’idée d’un parti politique de la France juste »(14) destiné à « faire disparaitre cette maladie qui est le sionisme »(15).
Au début de l’année 2009, le mouvement appelait à défiler dans les rues en solidarité avec les gazaouis. Reconnaissable à leur banderole « front uni contre le sionisme » et les multiples drapeaux du Hezbollah déployés dans leur cortège, les mouvements dirigés par Yahia Gouasmi, sont arrivés à profiter de la confusion et/ou de la complaisance de certains pour défiler en toute impunité. Le 14 janvier, le centre Zahra ouvrait sa sono à une délégation du MDI afin d’offrir la parole à Kemi Seba. Deux semaines plus tard, répondant à l’appel de Soral en vue de constituer un cortège patriotique de soutien au peuple palestinien, les amis de Yahia Gouasmi se sont vus expulsés par le service d’ordre de la manifestation avec le renfort de nombreux antifascistes.
Emanation politique du centre Zahra (16), le Parti Anti Sioniste annonçait vouloir réunir sous son unique bannière tous « les antisionistes » de bonnes volontés.
Les ambitions hégémoniques de Yahia Gouasmi se sont vite heurtées à une levée de boucliers des nationalistes et des autres organisations préférant œuvrer à la construction de leurs mouvements respectifs plutôt que de se dissoudre dans le PAS. L’objectif affiché des 10 000 adhésions alors que le centre Zahra ne revendique qu’une centaine de membres est heureusement pour l’instant hors de portée.

Ces derniers temps, le Mouvement des Damnés de l’Impérialisme (MDI) choisit de faire cavalier seul et décline toutes les invitations d’autres organisations : refus de participer à l’appel de Soral pour constituer un cortège patriotique dans la manifestation pro-palestinienne ou refus de s’associer au rassemblement contre le diner du CRIF, rassemblement qualifié de « carnaval ».(17)
Une fois de plus le MDI revendique son autonomie politique en ne s’associant pas au casting de Dieudonné. Par l’intermédiaire d’une vidéo diffusée sur le site du MDI (18), Kemi Seba à décliné poliment mais fermement le bras tendu par « l’humoriste antisioniste ». Kemi Seba justifie ce refus par la condamnation d’une démarche électorale qui a pour cheval de bataille la lutte contre le communautarisme. Aucun militant du MDI ne participera aux listes, néanmoins Kemi Seba a annoncé y apporter son soutien moral. La route empruntée par Dieudonné n’est pas la sienne, son mouvement revendique la défense des communautarismes. Nous retrouvons ici une ligne de fracture entre les partisans de l’intégration républicaine combattant « la culture de la repentance »(19) et de l’autre les militants ethnodifferentialistes reconnaissant le droit à chaque ensemble géographique (panafricain, panarabe, paneuropéen…) de cultiver sa fierté et son identité.
L’entourage de Dieudonné à mal digéré ce revers. Sur le site les Ogres, animé par Ahmed Moualek réputé proche de la galaxie Dieudonné, une réponse, amère et pimentée, ne s’est pas fait attendre : « Pas dac pour l’anticommunautarisme, et n’aime pas certains néocolonialistes présumés comme (peut-on comprendre implicitement) les soraliens...Il soutient moralement Dieudonné et son projet mais ne veut pas "faire le grand écart" et risquer de "perdre (ses) bijoux de famille" » (20)

Une tête d’affiche et des relais en moins ce n’est jamais bon signe… Quand l’un décline, le mouvement risque de se généraliser. Autre défection de poids, Jean Marie Bigard, le comique qui ne cache pas sa langue dans son slip ne participera pas au futur sketch de Dieudonné… Et ce n’est pas le soutien (21) du rabbin orthodoxe Borreman, cofondateur de l'association d'étude rabbinique YECHOUROUN Judaïsme contre Sionisme (22) servant à camoufler les soupçons d’antisémitisme qui relèvera le niveau. Ce casting navrant se résumera en définitive à quelques starlettes de l’ « antisionisme » radical, contredisant les ambitions mirifiques du roi des parias.

En attendant le lever de rideau…
Le 24 avril, à l’occasion d’une énième conférence de presse le trio Dieudonné / Soral/ Gouasmi a annoncé être en capacité de présenter cinq listes et affichait l’espoir de pouvoir être présents dans toutes les régions. En attendant un hypothétique miracle sublimant ses capacités structurelles, la triplette pour ne pas faire un bide à mis sur pied un plan médias destiné à lancer et à faire vivre leur campagne.
Le premier acte se déroule le 11 avril au Bourget. Soral et Dieudonné espéraient réaliser un coup médiatique en déambulant dans les allées du congrès de l’UOIF. La présence des deux têtes d’affiche au congrès d’une organisation communautaire réputée proche des frères musulmans peut paraitre contradictoire avec leur volonté affichée de lutter contre le communautarisme. Pour justifier le choix de lancer officiellement leur campagne dans l’antre de l’UOIF, E&R déclare sur son site que "rassembler les communautés contre ce qui nous divise, c’est l’inverse du communautarisme"(23). Faut-il y voir une volonté politique de militer en faveur d’une république des communautés ou au contraire un moyen de s’affranchir d’une éventuelle étiquette pro chiite imposée par la présence de Yahia Gouasmi à leurs cotés?
Profitant de la présence de Tarik ramadan qui dédicaçait ses livres sur un stand, Dieudonné l’a abordé et s’est fait photographié à ses cotés. Le soir même sur son site Ramadan démentira tout soutien à la liste antisioniste mais n’hésitait pas à déclarer : «J’ai défendu, et je continuerai à défendre, le droit de Dieudonné à s’exprimer »(24) et « je m’oppose aujourd’hui encore – à toute forme de diabolisation qui empêcherait le débat et la confrontation d’idées. »(25) Pendant que nos vedettes tapent des bavettes avec certains congressistes, à l’extérieur des militants ne perdent pas le nord et distribuent des tracts présentant la liste « antisioniste ».
Cette volonté de dialogue avec l’UOIF s’est prolongée le 18 avril à Bordeaux. Alain Soral profitant des contacts glanés quelques jours plus tôt au Bourget est arrivé à mettre sur pied un débat improbable entre son organisation et le Recteur Oubrou de la mosquée de Bordeaux apparenté à l’UOIF. Ce faisant Soral entend se présenter en « médiateur de la république » qui organise le dialogue entre les communautés… La ficelle est grossière mais utiliser le capital symbolique du responsable d’une organisation religieuse qui est à la tête de onze des vingt-cinq conseils régionaux du culte musulman est une stratégie pour draguer l’électorat de confession musulmane. En jouant sur ce registre, nos acolytes espèrent élargir leur base électorale et répandre leur discours de haine sous couvert d’ouverture et de dialogue…
Handicapé par les annulations en cascades de ses spectacles/meetings par les responsables de salles qui ne souhaitent pas voir Dieudonné rééditer une nouvelle provocation antisémite dans leur espaces culturels, « l'humoriste » a décidé de se rabattre sur un bus pour maintenir ses représentations. Expérimenté à Reims, le nouveau concept à frôlé le ridicule et le comique de situation. Le public réuni à bord du fameux bus s'est vu chassé de la ville par nos camarades antifascistes. Dans la précipitation, le conducteur du bus est entré dans une voiture de police banalisé. Escorté par les forces de l'ordre, le public est finalement arrivé à bon port et a pu assister au one man show politique de Dieudonné sur une aire d'autoroute ! (sisi!).

Si les thématiques abordées par cette liste n'étaient pas aussi sensibles et détestables, on se taperait volontiers des bonnes barres de rires en suivant les déboires de ces listes « antisionistes »...

notes de bas de pages :
1 Le point 22/03/2009
2 Président de l'association la banlieue s'exprime et responsable du site les Ogres proche de la galaxie Dieudonné.
3 Membre fondateur des verts, Ginette Skandrani est exclue du parti pour sa proximité avec les milieux négationnistes en 2005. En 2007 elle était membre du bureau de campagne de Dieudonné pour la présidentielle.
4 communiqué de presse du 24-03-2009 d’Alain Soral
5 op.cit
6 op.cit
7 op.cit
8 op.cit
9 op.cit
10 op.cit
11 Europe 1 24.04.9
12 vidéo « le MDI avec le Hezbollah contre le sionisme»
13 video du 24.10.08 conférence de presse au théâtre de la main d’or suite à l’annulation de la Journée mondiale de Jérusalem en présence de Kemi Seba, Yahia Gouasmi et Dieudonné
14 op.cit
15 op.cit
16 site du PAS « Voici les réponses de M. GOUASMI envoyées à M. THIOLAY (par e-mail) »
17 communiqué du MDI du 02.03.09 « pas de carnaval anti-CRIF au Bois de Boulogne pour le MDI ».
18 vidéo « le non du MDI à la liste européenne de Dieudonné »
19 article « les médiateurs de la République » publié sur le site E&R
20 article « Kémi Séba dit Non à l’anticommunautarisme de la liste Dieudonné et à des soraliens vus comme colons blancs francophones » publié sur le site les Ogres
21 Appel de M. Shmiel Mordche Borreman pour soutenir les listes du Parti Anti Sioniste aux élections européennes de juin 2009
22 ce mouvement religieux considèrent que l'État juif de l'antiquité fut détruit par la volonté divine et que seul le Messie pourra le rétablir. Toute tentative humaine de recréer un État juif avant la venue du Messie est donc une attaque contre la volonté divine.
23 intro de la vidéo » Dieudonné et Alain Soral au rassemblement de l'UOIF » publié sur le site E&R
24 article « rencontre avec Dieudonné et Alain Soral » publié sur le site de Tarek Ramadan
25 op.cit

Admin
Admin

Messages : 152
Date d'inscription : 22/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://laboite.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum