Retour sur l'apparition des Nationalistes Autonomes Lorrains (à Nancy et sa région)

Aller en bas

Retour sur l'apparition des Nationalistes Autonomes Lorrains (à Nancy et sa région)

Message  Admin le Mer 9 Mar - 14:12


On constate dés 2008 le retour de quelques actes de propagande isolés :
les premiers pochoirs anticommuniste à croix celtique apparaissent autour
de la fac de lettres mais ne sont pas signés. Des tags et de la propagande
anarchistes sont repassés à la bombe ou au marker avec des croix celtiques
et des slogans anticommunistes et nationalistes...

Suite à ces épiphénomènes, il semble que les individus qui se font
aujourd'hui appeler “Autonomes Nationalistes Lorrains” ou “Autonomes
Lorrains” aient fait leurs premières « apparitions politiques » au
printemps 2009. Tout d'abord avec des autocollants comme on en avait pas
vu en aussi grand nombre depuis longtemps à Nancy, frappés de la croix
celtique et proclamant La France aux Français !
Stickers imprimés par l'Oeuvre Française, certainement distribués lors de
son meeting de mars 2009
http://www.oeuvrefrancaise.com/achat/produit_details.php?id=206
Il est donc possible de penser que la première rencontre du noyau des AL
se soit passée à ce meeting, ou que ce soit ce dernier qui ait déclenché
l'étincelle militante.

A la même période, des “Fachos” à l'identité politique encore peu
déterminée sont impliqués dans le bris d'un piquet de grève à la FAC de
Lettres en compagnie de militants de l'UNI. Ils font forte impression et
une rumeur de coup de couteau commence même à circuler.
Ce serait leur première apparition violente recensée.

En juin 2009, suivant un mouvement national dans l'extrême droite
radicale, ils perturbent le cercle du silence organisé par RESF avec une
banderole « RESF collabo ». Ils sont une petite dizaine et sont finalement
repoussés.
On sait à partir de ce moment qu'il existe un groupe de jeunes (parfois
très jeunes) militants “nationalistes de rue” à Nancy : les Autonomes
Lorrains.
La vidéo n'est pas visible si vous n'êtes pas invité mais elle se trouve
ici :
http://www.fdesouche.com/43589-des-nanceens-repondent-a-resf-clandestins-dehors

Ils reviennent le mois suivant à une quinzaine, avec banderole et tracts,
sont attendus par un bon noyau de militant aussi déterminé que bigarré et
sont repoussés après un face à face assez tendu arbitré par quelques
flics.
Ils annoncent leur venue pour le cercle d'août mais une mobilisation large
permet la présence d'un “SO” conséquent qui les dissuade de venir même si
quelques observateurs seront repérés dans les parages.

Toujours pendant l'été 2009. Ils font une autre apparition politique dans
le cadre d'une marche silencieuse organisée à Toul en soutien à l'Abbé
Noêl, victime “d'intégristes musulmans”.
Accompagnés de fachos locaux ils ont défilé à une soixantaine derrière une
banderole “pour une europe chrétienne” avant de faire une prise de parole
sur le parvis de la cathédrale.
La vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=dU00r72nNzc
Un artcile :
http://histoirepatrimoinebleurvillois.hautetfort.com/tag/autonome+lorrain

En plus des classiques boneheads (skinheads néonazis) très représentés à
Toul et donc forcément présents dans ce genre d'évennement, on a aussi pu
voir dans le cortège François Ferrier, Conseiller régional (Nouvelle
Droite Populaire) de Lorraine, et Jean-Marie Cuny, bien connu des milieux
nationaux et catholiques locaux. (Président de l'association Mémoire des
Lorrains).
Source : http://cozop.com disparu depuis ou en maintenance

Cette marche ne sera pas sans conséquence puisque des actes racistes
seront perpetrés sur Toul peu de temps après.
http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/08/19/la-mosquee-de-toul-profanee-par-des-inscriptions-racistes_1230016_3224.html
“Aucun lien” ne sera pour autant établi entre cette marche et les actes
perpetrés...
(n'est pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir)

Pendant l'hiver 2009-2010 Sur leur blog de l'époque, ils prétendent avoir
assuré le SO pour des “causeries” organisées localement par Civitas, une
association de cathos intégristes.
En janvier ils ont organisé un défilé au flambeau en ville pour commémorer
la victoire de René 2 sur Charles le Téméraire, marquant ainsi la
naissance de la nation française.
C'est aussi pendant cet hiver qu'ils ont commencé à recouvrir la ville de
leurs tags (A et L autour d'une croix celtique) et de leurs pochoirs (Vous
entrez en zone nationalistes).
On a aussi pu les voir sur des manifs anti-IVG. A la suite d'une d'entre
elles, ils poursuivront et agresseront un jeune militant qui était venu
pour la contre manif.

Au printemps 2010 leur présence à la manifestation nationaliste du 9 mai à
Paris a été fortement remarquée.
Cette dernière, organisée par le “comité du 9 mai” en souvenir d'un
militant de la droite radicale poursuivi par les flics et tombé du toît
d'un immeuble, rassemble la crême de l'extrême droite de rue française,
ultra-violente, haineuse, sans aucun complêxe et donc bien entendu
extrêmement dangereuse.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_S%C3%A9bastien_Deyzieu#La_cr.C3.A9ation_du_Comit.C3.A9_du_9-Mai

Un de ses principaux initiateur est Serge Ayoub, ancien leader des JNR et
anciennement bien implanté chez les supporters fachos du Kop Boulogne. Ce
dernier est médiatiquement connu sous le doux sobriquet de Batskin
http://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Ayoub
Nous savons de source assez sûre que les AL ont rencontré ce dernier, et
il est permis de penser qu'il voit d'un bon oeil l'implantation du
mouvement nationaliste autonome en France (alors que jusque récemment ça
ne prenait pas)
http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article447
http://documents.actionantifasciste.fr/histonaso/histonaso.html

Accompagnés d'autonomes nationalistes parisiens et d'autres venus du nord,
nos autonomes lorrains ont formé pour la première fois en France un «
black block antionaliste » et ont donc fait une apparition très remarquée
dans le milieu FaF national puisque même les journalistes du Monde parlent
d'eux :
http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/category/nationalistes-autonomes/

Après la manifestation, direction la messe à St Nicholas du Chardonnet,
fief des cathos intégristes, attention ça décoiffe :
https://i.servimg.com/u/f86/11/86/89/73/photos10.jpg
La soirée sera l'occasion de concerts et on troquera le vin de messe pour
la bière.

Ce même jour, des membres des autonomes nationalistes lorrains ont été vu
dans le service d'ordre de la manifestations catho traditionalistes et
royalistes en hommage à jeanne d'arc organisée par civitas institut.
Video et appel :
http://forumfc.xooit.fr/t2063-9-mai-Hommage-national-a-sainte-Jehanne-d-Arc.htm

Toujours en mai, ils ont a deux reprises tagué et brisé les vitres d'un
squatt tenu par des libertaires nancéen. Détruisant également par erreur
le camion d'un voisin.
Leur stratégie locale s'éclaire de plus en plus : terroriser les
gauchistes, « les sales rouges », par des actions violentes.
C'est aussi à ce moment que commencent les descentes au domicile de jeunes
militants antifascistes.

Si leurs effectifs ne semblent pas stables, leur nombre ne cesse pas pour
autant d'augmenter puisqu'ils ont été vus à une trentaine lors de la fête
étudiante des 24h de Stan, mettant des bons coups de pression à tous les
jeunes “rouges” qu'ils croisaient.

Selon leur Blog de l'époque ils ont organisé un week end de cohésion début
juin. On a toutes les raisons de penser que ce dernier avait pour but de
souder des troupes aux origines géographiques assez diverses et
probablement de faire venir quelques “cadres” plus âgés afin d'apporter la
bonne parole aux jeunes.

L'été 2010 aura été l'occasion de nombreuses “escarmouches” avec les
militants antifa radicaux de Nancy, tournant souvent à leur désavantage
jusqu'à la grande bagarre ayant eu lieu à la Pépinière fin aôut en marge
d'un rassemblement RESF.
http://www.estrepublicain.fr/fr/24-heures-meurthe-et-moselle/info/3693031-Poings-de-vue
Voici l'article complet:





Nancy. « C’est comme dans un film », dit une Nancéienne, témoin de la rixe qui s’est déroulée samedi après-midi dans la grande allée de la Pépinière. « J’ai été impressionné », dit lui-même le gérant de la brasserie qui a assisté au regroupement de plusieurs dizaines de personnes, vers 16 h 30, à proximité de son établissement. « Il y avait peut-être une dizaine de personnes armées de bâton », raconte cette mère de famille qui a déserté le havre de paix subitement transformé en lieu d’affrontement.

Le patron de la brasserie parle d’un « rendez-vous » entre deux groupes. « Ils ne s’en prenaient pas à d’autres personnes. C’était bien dirigé », ajoute-t-il à propos de cette bagarre, qui opposait deux factions aux avis politiques diamétralement opposés et qui avait éclaté en périphérie d’un « cercle du silence » organisé par RESF (Réseau éducation sans frontière), dont le rassemblement sur la place Stan a peut-être déplu.

Une personne a été interpellée à l’arrivée de la police et a quitté le commissariat central avec une convocation en justice pour dire deux mots à la barre sur le bâton, la bombe lacrymogène et la chaîne de vélo retrouvés sur elle, constituant un port d’armes

Lors de cette dernière, nos jeunes fachos locaux ont réussi à mobiliser
des renforts “militants” plus que trentenaires, venant pour certains de
departement voisins, et clairement plus adeptes du manche de pioche que du
stylo plume.
L'arrivée rapide de la police sur les lieux empêchera certainement qu'il
n'y ait plus de dégâts (ça aurait très bien pu finir en lynchage). A noter
que la police n'a arrêté et contrôlé que les militants antifascistes,
fruit du hasard ?

C'est aussi pendant cet été qu'on a vu entrer dans leurs rangs un certain
nombre d'individus venus du groupe de hooligans nancéens “les brizaks”,
pour beaucoup « trés a droite » et dont certains étaient déjà présents
lors des actions anti RESF.
(Il semblerait d'ailleurs que l'ambiance, jusqu'alors peu politisée dans
les tribunes nancéennes soit en train de changer)

Depuis septembre 2010 les AL font sérieusement monter la pression...
Deux actions de communication à vocation politique ont été recensées :
aout - septembre 2010 - une action anti halal et anti pub s'est fait
remarquée sur les forum nationalistes avec comme slogan "chez nous le coq
est gaulois et le restera"
http://4.bp.blogspot.com/_touCcPP2siA/TLL7xfFVLpI/AAAAAAAAAqs/mrYBfBvo4YI/s400/divers+002
.
Publiée sur ce genre de sites
http://werwolf.rsfblog.org/tag/nationaliste+autonome
Par ailleurs, ils ont fait imprimer un sticker reprenant une affiche de
l’UDC (parti raciste et xénophobe) pour la campagne des élections
parlementaires Suisse d’octobre 2007. Cette affiche représente trois
moutons blancs qui chassent de leur territoire un mouton noir. Le slogan à
été changé par « clandestins dehors ». Ce stickers est signé «
nationalistes automes lorrains » et ils en recouvre régulièrement la
ville.

Les agressions et coups de pression physiques par contre se sont
multipliés, en particulier dans le cadre du mouvement social sur les
retraites. Nous avons pu recenser :
- descentes régulières dans les cortèges lycéens (une lycéenne à l'hopital)
- provocations et bagarre avec des jeunes n'ayant pas la bonne couleur de
peau en centre ville
- Bagares de bar et véritables “chasses” données en ville contre des
militants antifascistes. Certains sont parfois attendus à la sortie de
leur boulot.
- rondes en ville tard dans la nuit, effectuées par petits groupes
arborant leur veste au drapeau lorrain et croix celtique, à la recherche
de victimes potentielles
- Une agression très brutale rue St Jean le 18 octobre perpetrée par 3
personnes à visage découvert
- nouvelle descente dans l'appartement d'un jeune antifasciste le samedi
23 octobre et point d'orgue de la bêtise crasse de nos fachos locaux,
agression très sérieuse d'une militante de l'UNEF en fauteuil roulant.

Pour le mois d’octobre, il semble que la fréquence des actions « physiques
» (toujours à visage découvert de jour comme de nuit) soit de l’ordre de 2
à 3 par semaine. Cette augmentation est extrêmement inquiétante.

Quelques éléments de synthèse :

Il s'agit d'un groupe de militants jeunes (parfois très jeunes puisque
beaucoup sont mineurs) mené par un étudiant en droit qui doit approcher
les 25 ans.
Lors de leur première apparition à RESF ils étaient accompagnés d'un quasi
quarantenaire, probablement ancien membre du MNR.

Il est possible qu'une partie du noyau dur soit issue des structures
d'extrême droite prééxistante en Lorraine (L'oeuvre française est à
nouveau active dans l'est (57) depuis début 2000, les identitaires sont
actifs depuis 2006-2007 avec défilés aux flambeaux en vieille ville de
Nancy mais plutôt présents sur Metz) ou plus classqiuement du FNJ. Les AL
peuvent donc être le fruit d'une tentative de reconstruction des groupes
d'extrême-droite dans l'est qui vise à se démarquer de la démarche
électoraliste des identitaires ou du FN et de celle, quelque peu
vieillotte de l'OF...

Il semble qu'ils n'arrivent pas à stabiliser leur effectif mais leur
nombre ne semble cesser de grossir. Ils mobilisent assez facilement 20-30
personnes, plus facilement les samedi après midi qu'en semaine.
Ils ont des liens avec les réseaux de l'extrême droite radicale française
et cette dernière verrait d'un bon oeil ce mouvement faire tâche d'huile.
Si les AL ne vont certainement pas aller bien loin politiquement, les
faits prouvent maintenant qu'ils sont un réel danger physique pour tous
les militants de gauche et qu’ils ont bénéficié jusque là d’une certaine
complaisance de la part des pouvoirs publics et de forces de répression.

A noter aussi que le mouvement nationaliste autonome se caractérise par
une récupération systématique du fonctionnement (groupes indépendants,
black blocks) et de l'imagerie de l'extrème gauche autonome (look et
visuels). La dimension « sociale » de leur discours est aussi un outil
pour brouiller les pistes et se crystalise dans leur slogan « libre,
social et national ».
Ils détournent également les slogans antifascistes, récupérant par exemple
un vieil adage du scalp pour le transformer en « Pas de minarets dans nos
quartiers, pas de quartiers pour les minarets ».

Localement, il semble légitime de se fixer comme objectif de les faire
disparaître du paysage avant qu'un drame irréparable ne se produise. On
sait maintenant qu'ils sont capables de tout (c'est aussi à ça qu'on les
reconnaît) et il conviendrait de trouver une solution avant qu'une
personne n'ayant pas la bonne couleur ne se retrouve au fond du canal ou
qu'un jeune ne prenne un coup de couteau.

Il faudrait aussi empêcher ce phénomène de faire école en France, même
s'il est peut être déjà trop tard car de nouveaux groupes ont été créés
entre septembre et octobre !!!! (ou du moins ont ils commencé à
communiquer sur Inetrnet à cette période)
http://www.provence-autonome.moonfruit.fr/
http://occitanieauxoccitans.wordpress.com/2010/09/02/nationalistes-autonomes-provence/
Nous sommes l’alternative au capitalisme sauvage et au communisme
assassin, nous nous opposons au sionisme et à la mondialisation.
https://fr-fr.facebook.com/people/Nationalistes-Autonomes-Auvergne/100001724955181
http://www.na-action.moonfruit.fr/ (ile de france)
http://na-berrichon.hautetfort.com/
http://na-champenois.hautetfort.com/
http://www.autonomeslorrains.com/

Concernant leur projet de manif du 13 novembre 2010.
La prefecture a bien confirmé qu'une demande avait été déposée par un
individu. Cette dernière n'a pour le moment aucune raison suffisante pour
la refuser.
Nous pensons de notre côté que leur manif pourrait rassembler entre 30 et
300 personnes.
La fourchette est large mais elle correspond à une réalité.
A 30, ils ont juste réussi à mobiliser leurs troupes nancéennes. La moitié
des personnes qui défilent sont mineures... c'est l'hypothèse basse, mais
serait-ce pour autant un échec pour eux (au moins en terme de visibilité
et de confusion) ?
A 300, celà veut dire que les autres groupes nationalistes autonomes de
France (assez probablement ile-de-France et Champagne) vont se servir de
cet évennement comme d'une vitrine pour faire démonstration de leur
existence en formant leur “black block”.
Ce rassemblement peut aussi devenir pour l’extrême droite radicale en
général une nouvelle date « extra-parisienne ». Dans ce cas, les mouvances
informelles néo-nazies locales, des Vosges et du Toulois (déjà en contact
avec les NA nancéens) ainsi que des membres des jeunes identitaires
Lorrains (groupe Kerkant à Metz) pourraient rejoindre ce rassemblement.
Malgrè des divergences idéologiques fortes ils peuvent tout de même se
rassembler pour augmenter le nombre et voir aussi les groupes du ¼ nord
est de la France se déplacer.
Il est aussi possible que des NA allemands viennent en renfort (ce qui est
assez probable puisque les AL ont des liens avec leurs Kamarades d'outre
Rhin et particpent d'ailleurs à la marche de Stolberg cf. la vidéo de leur
site).
Enfin, il est également possible que la vieille garde de l'extrême droite
radicale française (du genre de celle qui a défilé avec eux à Paris le 9
mai) vienne donner un coup de mains à leurs jeunes pousses.

Peu de certitudes donc, et nous ne voulons pas non plus paniquer les
militants locaux. Il est par contre de notre responsabilité de militants
antifascistes d'informer le plus de monde possible de ce qui passe chez
nous et d'insister sur le fait qu'il ne faut surtout pas sous estimer leur
capacité de mobilisation en période de réveil de l'extrême droite « de rue
».

Dans tous les cas nous recommandons la plus grande prudence pour les jours
du 11 au 14 novembre 2010 car, avec le pont, il est fort possible que des
individus dangereux passent le week end sur Nancy.
Toute action inconsidérée et/ou isolée pourrait s'avérer extrêmement
dangereuse.

Contre l’extrême-droite résitance populaire,
Salutations antifascistes.

Quelques autres liens :
Leur site actuel (en constriuction)
http://autonomia.moonfruit.fr/
ou
http://www.autonomeslorrains.com/
un article très intéressant sur l'extrême-droite et les NA en allemagne
http://www.cafebabel.fr/article/33037/trans-der-nette-nazi-von-nebenan-das-neue-gesicht-.html
un gros dossier sur l'extrême-droite en france
http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:vQg45U8dgSIJ:droites-extremes.blog.lemonde.fr/category/nationalisme-revolutionnaire/+autonomes+nationalistes&cd=57&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

Admin
Admin

Messages : 152
Date d'inscription : 22/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://laboite.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum