Laurent Ozon (Monsieur "écologie" du FN)

Aller en bas

Laurent Ozon (Monsieur "écologie" du FN)

Message  Admin le Dim 13 Mar - 17:13

http://www.contre-informations.fr/?p=10493


Laurent Ozon, social-darwiniste de « choc » dans le dispositif de Marine Le Pen

Le fait est passé inaperçu, et pourtant il est d’importance : Laurent Ozon a été nommé membre du bureau politique du Front National par Marine Le Pen, le mois dernier. Dans la foulée, il y a deux semaines, il a ouvert un « blog politique. »

C’est un fait important car Laurent Ozon a un rôle important dans le dispositif fasciste : il s’agit en effet d’un pseudo « écologiste », partisan d’un « recours aux forêts. » Il s’agit de quelqu’un issu de la « nouvelle droite » d’Alain de Benoist, « nouvelle droite » qui ne fait que « recycler » les idées traditionnelles du national-socialisme allemand.

Ici, l’écologie est donc prétexte au protectionnisme, à la nation, face au « libéralisme » et à la marchandise. Voici ce qu’il dit notamment, dans le plan de son intervention de la formation des Secrétaires Départementaux du FN:

« Le retournement historique de l’Etat, soumettant l’économie aux impératifs du choix politique et de besoins de la population, permettra le déploiement d’une pratique économique, sociale et solidaire autours de 3 axes : 1 – la relocalisation des activités humaines (travail, production et consommation) ; 2 – la limitation des pratiques de prédation (grand-patronat) et de parasitisme social (immigration sociale et économique) , 3 – la confiance retrouvée dans les cellules d’inclusion sociale (la famille, la communauté locale et de voisinage, les réseaux de compétence et d’affinités, l’Etat protecteur). »

On peut reconnaître ici les termes du social-darwinisme : la « prédation » du grand patronat et le « parasitisme » des immigrés sont deux concepts empruntés à une vision darwiniste de la nature, et appliqués à la société. Ce social-darwinisme est le même que celui élaboré par le milliardaire anglais Goldsmith et propagé par la revue « L’écologiste. »

Ou pour résumer : on a ici le coeur de l’idéologie fasciste, de sa mystique hiérarchique et de son appel à se « transcender », à « chevaucher le tigre. » Laurent Ozon est d’ailleurs patron de Storvision, entreprise de vidéosurveillance… Comme critique de la « mégamachine » qu’est le monde moderne, au nom de l’écologie profonde, on fait mieux !

D’ailleurs, dans un même registre, Laurent Ozon a participé au premier « café philo » de la revue de chasse « le Saint-Hubert » où il a bien entendu exprimé le point de vue que la chasse était acceptable si on la pratique de manière « éthique. » On reconnaît bien la négation de la nature propre au fascisme, négation allant avec un culte de la hiérarchie qui serait justement « naturelle. »

Admin
Admin

Messages : 152
Date d'inscription : 22/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://laboite.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum